[PORTRAIT] Vincent CUVILLIER (IÉSEG 2007) - L'importance du réseau et de l'international

Jan 06, 2017

English version below

Arrivé à l’IÉSEG en Septembre 2001, j’ai eu l’opportunité de profiter à fond des atouts de l’école avec deux années passées à l’étranger : 3ème année au Mexique à Guadalajara et 5ème année aux USA à Raleigh dans un programme de MBA. Ma 2ème année a été consacrée, entre autres choses, aux associations et à la vie sportive de l’IÉSEG avec la responsabilité de co-président du BDS ainsi que la participation active à la vie de « IÉSEG Foot ». J’ai d’ailleurs réalisé un mémoire de fin d’études grâce à l’aide d’un diplômé avec qui je jouais à IÉSEG Foot, sur les problématiques de valorisation de fonds LBO dans l’industrie du capital investissement.

Ma première expérience professionnelle s’est déroulée au Luxembourg chez EY en tant qu’auditeur spécialisé en fonds Private Equity. A l’époque, il n’y avait que deux alumni en poste chez EY, et ils m’ont d’ailleurs aidé à décrocher ce premier job. Je vivais en collocation avec deux amis IÉSEG. Pourquoi Luxembourg ? Parce que le secteur de l’audit était à l’époque difficilement accessible en sortant de l’IÉSEG sur Paris et j’ai vu tout de suite l’opportunité de commencer ma carrière à l’étranger.

Au terme de deux années riches à Luxembourg, nous avions la volonté avec ma femme Emilie, alumni IÉSEG, de découvrir l’Espagne et de nous installer à Barcelone. Bien qu’ayant obtenu une proposition chez EY Barcelone, toujours grâce au réseau IÉSEG, j’ai opté pour un poste d’analyste financier au sein du département M&A chez Abertis, groupe espagnol, leader mondial dans la gestion d’infrastructures autoroutières et de télécommunications. Mes compétences techniques mais surtout ma capacité d’adaptation dans un environnement international incluant la maîtrise des langues étrangères ont été un facteur clé d’intégration dans un groupe international développant des projets aux 4 coins du monde.

Après 7 années au sein du siège à Barcelone, il m’a été demandé de « m’expatrier » à Paris comme directeur financier du Groupe Sanef. Le Groupe Sanef représente le plus gros actif du Groupe Abertis avec près de 1,6 Mds de chiffre d’affaires mais surtout 6 Mds de dettes. Depuis mon arrivée dans le Groupe Sanef, j’ai également pu me rapprocher plus activement de l’IÉSEG en dispensant des « case study » aux étudiants de Master ainsi qu’en participant à des « Corporate Talks ».

J’aurais deux conseils à donner aux jeunes diplômés :

  • Le premier serait d’insister une fois de plus sur la notion de réseau. A titre personnel, j’ai toujours fait jouer mon réseau : copains de promo, copains d’associations, copains de foot, Alumni de mes différentes écoles… pour m’aider dans mes recherches de stage, emploi,…
  • Le deuxième conseil serait de travailler sur votre facteur « différenciant ». Nous recevons beaucoup de CV de candidats brillants issus des meilleures écoles comme l’IÉSEG. Cependant, ce qui attire les recruteurs une fois le filtre du diplôme passé, ce sont les expériences personnelles et la capacité à s’adapter dans des milieux en perpétuel mouvement. Pour exemple, les expériences à l’étranger, la création d’une association ou d’une start-up, la pratique d’une passion supposant une forte résistance au stress comme la musique ou le théâtre peuvent être des éléments « différenciant » à l’heure de sélectionner un candidat parmi d’autres.

***

After joining IÉSEG in September 2001, I had the opportunity to take full advantage of the school's assets by studying two years abroad: the 3rd year in Guadalajara, Mexico and the 5th year in Raleigh, USA in a MBA program. My 2nd year was partly devoted to the associations and the sporting life of IÉSEG with the responsibility of being co-president of the Sports Bureau as well as performing an active participation in the life of IÉSEG Foot. Thanks to the help of a former colleague with whom I was playing at IÉSEG Foot, I could complete my thesis on the problems of valuation of LBO funds in the private equity industry.

My first professional experience took place in Luxembourg at EY, as an auditor specializing in private equity funds. At that time there were only two alumni employed by EY, who helped me get this first job. I lived with two friends from IÉSEG. Why Luxembourg? Because the auditing sector was a difficult one to access when I left IÉSEG in Paris and I saw clearly the opportunity to start my career abroad.

At the end of two enriching years in Luxembourg, my wife Emilie, IÉSEG alumni, and I were willing to discover Spain and settle in Barcelona. Although I obtained a proposal from EY Barcelona with a former IÉSEG, I opted for a position of financial analyst at the M & A department at Abertis, a Spanish group, world leader in the management of motorway and telecommunications infrastructures. My technical skills and above all my ability to adapt in an international environment, including the command of foreign languages, have been a key factor for my integration in an international group implementing projects in the 4 corners of the world.

After 7 years at the headquarters in Barcelona, I was asked to be "expatriated" to Paris as a financial manager at the Sanef Group. The Sanef Group represents the biggest asset of the Abertis Group with nearly 1.6 billion turnover but overall 6 billion in debts. Since I joined the Sanef Group, I have also been able to contribute more actively to IÉSEG by providing case studies to Master students and participating in "Corporate Talks".

Here are a couple of tips for young graduates:
  • The first one is to highlight once again the notion of network. As an individual, I have always made the most of my network: colleagues from academic years, colleagues of associations, football mates, Alumni from my different schools... In order to help me in my search for internship, employment...
  • The second tip is to work on your "stand-out" factor. We receive many applications from brilliant candidates from the best schools such as IÉSEG. However, once a candidate has passed the filter, it is the personal experiences and the ability to adapt in ever changing environments that attracts recruiters. For instance, experiences abroad, the creation of an association or a start-up, having a hobby that involves a strong resistance to stress like music or theater, could be "stand-out" elements while selecting one candidate among others.

Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.