[PORTRAIT] Rencontre avec/Meeting with Hugues Le Chevallier (IÉSEG 2012)

Dec 06, 2016

English version below

Hugues Le Chevallier intègre l’IÉSEG en 2007 à Lille où il découvre la vie étudiante et l’indépendance. « L’un de mes souvenirs les plus marquants restera notre projet co’ de deuxième année, Défil’Cancer. Nous nous sommes énormément investis dans la création de cette association et la voir, année après année, reprise par une nouvelle équipe motivée est une belle récompense. » En quatrième année, il opte pour le master finance tout en gardant quelques intensifs de Marketing et de Project management pour varier les plaisirs. Il s’investit également dans l’organisation de la Ski School, un projet où il a beaucoup appris sur la gestion d’un budget, d’une équipe, d’un calendrier.

Pendant ces cinq ans, il a la chance de multiplier les expériences à l’étranger avec des stages en Espagne puis en Inde et un bel échange Erasmus en Allemagne. « J’ai énormément apprécié ces années passées à l’IÉSEG et les gens que j’y ai rencontrés. J’en garde aujourd’hui d’excellents souvenirs et surtout de bons amis que je vois régulièrement. Quand je suis disponible, je participe également aux jurys des oraux du concours d’entrée. »

Après un stage de fin d’études chez EY en audit puis le rendu de son mémoire en décembre 2012, il n’a alors aucun projet précis. Il décide donc de se laisser le temps de la réflexion en partant plusieurs mois au Ghana pour aider une association de microcrédit puis il s’envole pour l’Inde, afin de travailler au sein d’une entreprise de textile. « Cette année à l’étranger a été très enrichissante. Cela fait du bien de partir, perdre mes repères, découvrir le monde et rencontrer des gens, locaux ou expatriés, qui ont une vie et une façon de penser radicalement différentes. »

De retour à Paris en janvier 2014, il rentre chez ANEO, un cabinet de conseil en organisation et en technologies. Grâce à plusieurs missions dans des entreprises et des secteurs variés, ce métier de consultant a été une bonne formation sur les plans humain et technique, dans la continuité de ce qu’il avait appris à l’IÉSEG.

Enfin, en septembre 2015, il s’engage pour un an et demi au sein de la Marine nationale. « L’envie de servir et d’être utile aux autres, de vivre une expérience différente et de voyager étaient mes principales motivations. » Après une formation à l’Ecole Navale à Brest, il embarque sur un porte-hélicoptère d’assaut puis une frégate multi-missions et il participe à des opérations extérieures au large de l’Afrique de l’ouest et du Liban puis à un long déploiement en Atlantique nord et en Arctique.

« J’ai beaucoup apprécié cette année de Volontariat Officier Aspirant dans un environnement hors du commun, au cœur de l’action, avec des hommes et des femmes qui ont choisi un métier au service des autres. » Pendant cette année, il a énormément appris sur la vie en communauté, la complémentarité entre le commandement et le management, le sens du mot engagement.

« Enfin, avoir la mer comme horizon, traverser l’Atlantique, voler en hélicoptère au large de la Côte d’Ivoire, passer une semaine dans un sous-marin nucléaire au fond de la mer et visiter quinze pays en un an ont été des moments forts et uniques. Autant de raisons qui font que je conseille aux IÉSEG, étudiants en césure ou jeunes diplômés, de tenter l’expérience et s’engager pour une année de volontariat ! »

***

Hugues Le Chevallier joined IÉSEG in 2007 in Lille where he discovered student life and independence. "One of my most memorable memories will always be our second year communication project, Défil'Cancer. We got heavily involved in the creation of this association and see it being developed year after year by a new motivated team is a great reward."

In the fourth year, he opted for a Master’s Degree in finance while keeping some intensive Marketing and Project management to vary the pleasures. He was also involved in the organization of the Ski School, a project where he learned a lot about managing a budget, a team, a schedule.

During these five years, he has had the chance to have multiple experiences abroad with internships in Spain then in India and a nice Erasmus exchange in Germany. "I highly appreciated my years at IÉSEG and the people I met there. Today I have great memories and especially good friends that I see regularly. When I am available, I also participate in the oral examinations for the entry exams."

After his executive internship at EY in audit and submitting his thesis in December 2012, then he did not have a specific project. So he decided to give himself some time to reflect and spent several months in Ghana helping a microcredit association and then he flew to India in order to work in a textile company. "That year abroad was very rewarding. It was good to leave, lose your bearings, discover the world and meet people, locals or foreigners, who have a radically different life and way of thinking."

Back in Paris in January 2014, he started working for ANEO, a consulting firm in organization and technology. Thanks to several missions in various companies and sectors, this consulting job was a good training in human and technical subjects, in line with what he had learned at IÉSEG.

Finally, in September 2015, he joined the French Navy for one and a half years. "The urge to serve and be useful to others, to experience something different and to travel were my main motivations. After training at the "Ecole Navale" in Brest, he embarked on an assault helicopter and then a multi-mission frigate and took part in foreign operations of West Africa and Lebanon and then a long deployment in the North Atlantic and the Arctic.

"I was very pleased that year working as a Aspirant Volunteer Officer in an extraordinary environment, at the heart of the action, with men and women who had chosen a job at the service of the rest." During that year, he learned a lot about life in community, the complementarity between command and management, the meaning of commitment.

"Finally, having the sea as a horizon, crossing the Atlantic, flying in a helicopter of Ivory Coast, spending a week in a nuclear submarine at the bottom of the sea and visiting fifteen countries in one year were highlights and unique moments. All reasons to advise IÉSEG students or young graduates to try the experience and commit themselves to a year of volunteering! "


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.