Réussir ses 100 premiers jours de poste en 7 points clés ! / How to successfully complete your first 100 days in 7 key points!

Apr 28, 2017

English version below

 

 

Une prise de poste est un moment ambigu : joie et excitation de sa nomination, inquiétudes sur sa capacité à être à la hauteur sans bien connaître la culture de l'entreprise et de l'équipe, parfois sur fond de suspicion ou de réserve de ses futurs collègues et collaborateurs…

Voici les 7 points clé à retenir de l'ouvrage de Frédéric Marquette « 100 jours pour réussir ».

 

1. Comprendre le contexte et l'environnement

Sun Tzu nous prévenait dans son « Art de la Guerre » : « Si vous ne connaissez pas le terrain local, les reliefs, les forêts, les dangers, vous ne pourrez pas mener vos troupes ».

 

Observation et écoute sont les deux mamelles de l'indispensable diagnostic de prise de poste ! Après avoir mené votre enquête sur l'entreprise et votre nouveau département (internet, presse...), abordez la "phase terrain" en pratiquant l’écoute active pour détecter les fameux « signaux faibles » qui vous renseigneront sur les opportunités mais aussi sur les points de vigilance. Soyez attentifs notamment à la communication « hors cadre » (ne négligez pas la machine à café). Qui influence ? Qui décide ? Allez vous présenter, en toute simplicité, montrez-vous ouvert et disponible, établissez les précieuses connections initiales.

 

2. Le bon tempo « analyser, décider, agir »

Même si vous pouvez négocier avec votre hiérarchie une phase non opérationnelle de 1 à 2 semaines dédiée uniquement au diagnostic, sachez que pendant la période des 100 jours, il est utile de renoncer au mirage du perfectionnisme. Savoir décider sans information exhaustive, en son âme et conscience. Dans tous les cas, il est prioritaire d’identifier la bonne équipe (y compris en « mode projet », sans lien hiérarchique.

 

3. Les « quick wins »

La confiance constitue le socle de votre nouveau poste. Confiance en vous, confiance en les autres, selon une boucle de rétro-action vertueuse. Fondamentalement, gardez à l’esprit que ce n’est pas par hasard que vous avez été choisi pour cette nouvelle mission. Ceci dit, la confiance collective va se nourrir des premières petites réussites. Identifiez-les vite, puis communiquez sur ces succès !

 

4. La sagesse de différer le lancement de projets pharaoniques

C’est le corollaire du point précédent. A ce stade, « les quick wins » vous assureront un meilleur rendement que d’allouer massivement les ressources sur de grands projets de fond.

 

5. Le reporting

Il n'est jamais trop tôt pour identifier les premiers KPI pertinents (mêmes très simples), au service de la démonstration du ROI du poste, du projet, de l'équipe.

 

6. Etre à la fois coach et arbitre

En mode projet ou en hiérarchique, vous serez à la fois l'entraîneur et le garant du respect des règles du jeu que vous édicterez. C’est une caractéristique des organisations sur-performantes, et votre légitimité et la confiance s'en nourriront.

 

7. Garder la haute main sur votre communication

Donnez le cap avec conviction et énergie, car vous êtes observé attentivement. Soignez le « non verbal » et le para-verbal » qui trahissent souvent les incohérences et incongruences. Communiquez sur les premiers succès (cf point 3) sans cacher néanmoins les difficultés.

 

Vous allez prendre un nouveau poste ? Je vous accompagne ! Le coaching individuel est inclus dans les services aux diplômés IESEG !

c.jumelle@ieseg.fr

+33 7 64 09 71 95

 

***

Landing a new job is a tricky situation: the joy and excitement of your appointment, concerns about your ability to be up to the task without knowing the culture of the company and the team, sometimes on the grounds of suspicion or doubts about your future colleagues and collaborators ...

Here are the 7 key points to remember from Frédéric Marquette's book "100 days to succeed".

 

1. Understanding the context and environment

Sun Tzu already warned us with his "Art of War": "If you do not know the local environment, the ground, the forests, the dangers, you will not be able to lead your troops."

Observation and listening skills are the two main factors for the crucial diagnosis of whether accepting a job offer! After conducting your survey on the company and your new department (internet, press ...), you should move on the "field phase" by actively listening to the famous "weak signals" which will inform you about the opportunities but also about the point where to keep an eye on. Do pay particular attention to the communication "out of the box" (do not neglect the coffee machine). Who has an influence? Who makes decisions? Introduce yourself, with ease, show that you are open and available, and establish the precious initial connections.

 

2. The right tempo "analyze, decide, act"

Even if you can negotiate with your hierarchy a non-operational phase of 1 to 2 weeks dedicated solely to the diagnosis, be aware that during the period of 100 days, it is useful to renounce to the illusion of perfectionism. To be able to decide without exhaustive information to the best of your knowledge. In any case, it is a priority to identify the right team (including "project mode", without a hierarchical link)

 

3. The "quick wins"

Trust is the base of your new position. Trust in you, trust in others, like in a vicious feedback circle. Basically, keep in mind that it is not by chance that you have been chosen for this new mission. That said, collective trust will feed on the first small successes. Identify them quickly, then communicate on these successes!

 

4. The wisdom of delaying the launch of pharaonic projects.

This is the corollary of the previous point. At this point, "quick wins" will provide you with a better return than massively allocating resources to large-scale projects.

 

5.Reporting

It is never too early to identify the first relevant KPIs (even very simple ones), at the service of the ROI demonstration of the post, the project, the team.

 

6. Be both coach and referee at the same time

Whether in a project or in a hierarchy, you will be both coaching and safeguarding the compliance of the rules of the game that you will enact. This is a characteristic of high performing organizations, and your legitimacy and trust will feed on it.

 

7. Watch your communication

Set an example with conviction and energy, because you are watched carefully. Take care of the "non-verbal" and the "para-verbal" which often betray incoherencies and incongruences. Communicate the first successes (see point 3) without hiding the difficulties though.

 

Are you going to take up on a new position? I will guide you through! Individual coaching is included in the IÉSEG graduate services!

c.jumelle@ieseg.fr

+33 7 64 09 71 95

 


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.